A savoir avec une thérapie ciblée

Quels conseils pouvez-vous donner en cas de thérapie ciblée ? Comment réagir au mieux ? Notre journal s’est rendu dans plusieurs hôpitaux belges. Nous avons demandé aux infirmiers et infirmières comment réagir au mieux à une thérapie ciblée.


CONSEIL : A savoir avec une thérapie ciblée

  • Veillez à bien hydrater votre corps et votre peau. Un traitement ciblé (avec prise orale) s’accompagne d’effets indésirables différents de ceux d’une chimiothérapie. Une sensibilité ou une sécheresse de la peau en est un exemple typique. Hydratez-la bien chaque jour à l’aide d’une crème grasse. Commencez dès avant le début du traitement. Buvez aussi un litre et demi à deux litres d’eau par jour. C’est difficile ? Essayez de garder une grande bouteille d’eau près de vous afin d’en boire tout au long de la journée.
  • Avez-vous une éruption cutanée ressemblant à de l’acné ? Ce n’est pas de l’acné. Cela nécessite donc un autre traitement. Contactez votre équipe soignante..
  • Contactez votre équipe soignante en cas de diarrhée. Vous pouvez traiter la diarrhée à l’aide d’une bonne hydratation et de médicaments antidiarrhéiques.
  • Après chaque repas, rincez-vous la bouche à l’eau claire. Prenez l’habitude de le faire pendant une minute. Vous avez quand même des infections ou des plaies dans la bouche ? Contactez votre infirmier/ère en oncologie.
  • Vous constatez un nouvel effet secondaire ou de nouveaux symptômes ? Contactez donc votre équipe soignante.