Conseils de personnes qui sont dans la même situation que vous

Des changements interviendront certainement dans votre vie future une fois le cancer diagnostiqué. Voici des conseils qui ont été utiles à des personnes comme vous et qui peuvent donc peut-être vous aider. N’oubliez pas que vous savez mieux que quiconque ce qui est bon pour vous. Ces conseils peuvent également vous aider à rester motivé pour combattre la maladie.


  • Si vous fumez, essayez d’arrêter. Ce n’est pas chose aisée. Il existe de nombreux programmes gratuits pour arrêter de fumer. Il existe des consultations de tabacologie dans de nombreux hôpitaux, n’hésitez pas à vous informer auprès de l’équipe soignante.
  • Prendre soin de vous est une bonne chose. Réduisez ou supprimez votre consommation d’alcool.
  • Si vous souhaitez perdre du poids, parlez-en à un un nutritionniste ou à la diététicienne de l’équipe de soins oncologiques qui vous proposera un régime équilibré pour vous aider à atteindre votre objectif. Notez que faire un régime en cours de chimiothérapie ou d’autres soins oncologiques parfois lourds n’est pas toujours le moment idéal; parlez-en à votre médecin…
  • Toute activité physique, même une promenade, peut vous aider à vous sentir mieux, plus fort, plus épanoui, moins fatigué et moins stressé. Choisissez une activité qui vous plaît, que ce soit la natation, la danse, le vélo ou le yoga, et commencez progressivement. Parlez-en à votre médecin avant de commencer un programme d’exercices physiques. Si un programme de réhabilitation oncologique vous est propsé, n’hésitez pas à vous y intégrer ! Ceci vous aidera grandement tant pour le moral que pour garder la forme physique en cours de traitement.
  • Attendez-vous à être fatigué pendant le traitement. Ménagez-vous et reposez-vous ou faites la sieste si vous en ressentez le besoin.
  • Si vous avez des nausées, mieux vaut manger des petites quantités à intervalles réguliers. Si vous n’avez pas faim, ces mini-repas vous aideront à économiser vos forces.
  • Si un assistant social ou un infirmier-coordinateur a été désigné, tirez parti de ses connaissances. Ils sont formés pour vous aider avant, pendant et après vos traitements anticancéreux. Votre intervenant pivot peut avoir de bonnes idées qui vous aideront à faire face aux difficultés que vous rencontrez.
  • Vous vous connaissez très bien, moralement et physiquement. Soyez ouvert et honnête avec votre équipe soignante sur votre état. Plus vous serez franc avec elle, mieux elle sera armée pour faire face à la situation.
  • De nombreuses organisations de lutte contre le cancer disposent de ressources en ligne que vous pouvez consulter.

Votre équipe soignante pourra également vous donner d’autres conseils.


AUTRES MODALITÉS THÉRAPEUTIQUES

Les avis des médecins varient concernant les modalités thérapeutiques non conventionnelles. Elles peuvent soulager la douleur et des symptômes tels que l’angoisse, le stress, les insomnies et les nausées. Ces thérapies comprennent le yoga, la méditation en pleine conscience, les massages, l’acupuncture et éventuellement la marijuana à usage médical. Parlez-en avec votre équipe soignante pour en savoir plus sur ces différentes thérapies.